Courrier des lecteurs

Monsieur Philipe B. de Ploudalmézeau fait l’observation suivante :

Bonjour,
J’ai lu avec grand intérêt votre livre.  Amateur de fortifications et résidant à Ploudalmézeau, j’ai parcouru à maintes reprises les rues de Saint-Pabu. Je connais donc l’emplacement des principaux ouvrages bétonnés. Ceux que je ne connaissais pas, je les ai découvert dans votre livre. Votre étude est très bien détaillée et illustrée. Son approche pédagogique la rend très accessible à tous et

Soute sur Re2

agréable à lire. Je me permets une observation concernant le R134 :
«Je ne pense pas que l’on puisse nommer cette soute à munition comme un R134.
Ceci pour 2 raisons : Il y a qu’un seul compartiment et une issue de secours. Nota : Un R134 est visible près du rocher du crapaud à Tréompan ».

 

 

Voici la réponse que je peux vous apporter :

134_
Plan reglebau soute à munitions type 134

Pour faire face au manque de place, la soute à munitions a été réduite de moitié. Les allemands à l’étroit sur ce point d’appui (Re2) ont modifié le plan de l’ouvrage regelbau. Ces modifications sont dues à la configuration particulière du terrain ( cinq ouvrages se concentrent dans un terrain en pente d’environ 1200 mètres carrés). C’est après avoir étudié et mesuré les ouvertures, les portes et les aérations, puis en les comparant aux plans allemand que nous sommes arrivés à cette conclusion. (Il m’a fallu plusieurs visites et de longs débats avec les bunker-archéologue pour en arriver là !). Sur ce point d’appui des escaliers monumentaux sont la caractéristique des constructions du secteur.

Je reste bien sur ouvert à toutes vos observations.
A très bientôt

Laisser un commentaire