Article Ouest France

Il est  possible de réserver un « authentique bunker allemand »

OF DU 300721

OF _Retrouvez l’article complet sur le site de ouest France :… »Durant la Seconde Guerre mondiale, Saint-Pabu(29830) fut un important camp n azi du Mur de l’Atlantique. Près de 70 blockhaus y ont été recensés en 2016, insoupçonnables au premier abord. Si certains ont été construits près des plages et sont accessibles au public, la plupart se trouvent sur des propriétés privées, laissés en l’état ou utilisés comme des caves par les particuliers…….

Visite d’alain floch

ALAIN FLOCH_Rencontre avec  Alain Floch,  professeur d’allemand en retraite, il effectue des recherches à partir de nombreuses sources qui lui ont  permis d’écrire des ouvrages sur L’occupation allemande. Passionné, il était de passage à Saint Pabu pour découvrir la rénovation du le Bunker L479.

Alain Floch à participé à l’écriture du livre  « les bunkers de Saint Pabu » en me fournissant notamment la photographie de la kommandantur et divers document en provenance de ses recherches aux  archives départementales.

« Liberty Breizh memory group »

Le week end dernier, les membre de l’association
« Liberty Breizh memory group (LBMG) » étaient de passage dans le nord Finistère. Au programme : hébergement et découverte du bunker L479,

visite guidée et commentée sur les bunkers de Saint-Pabu en suivant une boucle de 5km autour la commune, la « routes des bunkers ».bunker-st-pabu-4
Nous avons aussi été accueillis par Claude, propriétaire du L410A et d’une soute à munitions qui nous à organisé une visite des lieux. Une journée riche en partage de connaissances.
Des échanges sont programmés avec l’association LBMG qui a en charge un important chantier de rénovation :  LA BATTERIE DU BEGO (Elle se trouve dans les dunes, au début de la presqu’île de Quiberon, au lieudit le Bégo, fut établi en 1943, la plus puissante des batteries allemandes).

 

Ouverture du « Kabelbrunnen »

La bunker-archéologie c’est surtout une enquête de terrain !
Retour sur l’ouverture d’un petit bunker.

Voici la vidéo sur l’ouverture du « Kabelbrunnen »  de Saint Pabu  avait découvert par Gildas Saousanet. Nous nous sommes rendus sur les lieux et nous avons dégagé l’ouverture de ce petit bunker qui était bloqué par une roche. Ce bunker servait de relais téléphoniques.

Il est le premier maillon d’un réseau de câbles souterrains venant de Saint Pabu et allant jusqu’à l’aéroport de Guipavas, ou étaient stationnées les  escadrilles allemandes.

Journal Fr3 région

Dernièrement, le bunker L479 accueillait une équipe de France 3 télévision dans le cadre d’un reportage effectué à l’occasion de la sortie du livre « le mur de l’atlantique en Bretagne ». Les auteurs y ont sélectionné une centaine de bunkers sur les 3000 référencés en Bretagne. Pour ceux et celle qui l’ont manqué, voici le reportage:

L’idée était de faire un reportage sur la réutilisation et la nouvelle vie des bunkers allemands. A découvrir page 51 et 52 du livre  les deux bunkers rénovés du camps de Saint-Pabu.


Reportage Fr3

Ce matin le bunker L479 accueillait une équipe de France 3 télévision dans le cadre d’un reportage effectué à l’occasion de la sortie du livre « le mur de l’atlantique en Bretagne ». Les auteurs ont sélectionné une centaine de bunkers sur les 3000 référencés en Bretagne.

La commune de St Pabu est mise en avant dans l’introduction du journal télévisé. L’idée était de faire un reportage sur la réutilisation et la nouvelle vie des bunkers allemands. A ne pas manquer : page 51 et 52  les deux bunkers rénovés du camps de Saint Pabu.



Un objet du Camp de Saint PABU

FELDPOST L43432
FELDPOST L43432

Olivier DACOSTA, est passionné de bunker et d’histoire militaire. Il aime à remettre les objets dans leur contexte et les faire parler : « Cela est passionnant ». Collectionneur de matériel militaire, il avoue un faible pour le papier “allemand” tel que livrets militaires ou les colis Feldpost (Service postal allemand militaire).

Il nous fait partager sa découverte en relation avec le camp de Saint PABU. Il s’agit d’un colis postal adressé à un soldat qui s’avère faire partie de la« 10. Kompanie Luftnachrichten-Regiment 54 », régiment présent à saint PABU en 1943, identifiée par le Feldpost L 42432A.

Ce petit colis a été envoyé au funk-gefreiter Elias Senft en juillet 1943. Elias Senft était un opérateur des transmissions affecté au site de Saint PABU, position Re500 codifiée “Pinguin”. Ce colis semble avoir servi 2 fois car les adresses sont réécrites au dos, peut-être pour le retour ?

Voici donc au travers de ce modeste témoignage le premier objet daté ainsi que le nom d’un soldat appartenant à camp de Saint PABU.
Merci à Oliver et a ceux, qui comme lui, partagent leurs découvertes.

La 2éme vie Du L479

Samedi 1er février avait lieu l’inauguration pour la réouverture du bunker L479. Ce bunker de plus de 400m2, construits sur deux étages était le poste de commandement de la chasse de la côte Nord. Il a été transformé en gîte insolite.

C’est un lieu d’exception, qui a conservé son atmosphère historique. Le voyageur de passage découvrira les secrets de cette incroyable station radar, oubliée, qu’était Saint Pabu.

A l’occasion de la fin des travaux, une porte ouverte était organisée.
Les historiens présents ont débattus de leurs arguments respectifs quant à l’utilisation de la station radar de Saint Pabu( ci dessus).
De sympathiques guides ont assurés des visites commentées tout au long de cette journée événement.

Ce bunker est unique :
D’après les connaissances actuelles, il y a eu 16 bunkers de ce modèles construits sur le mur de l’atlantique. Il est le seul qui a été préservé et remis en état. Toutes les informations sur le site :  www.bunker-l479.com

Inauguration du L479

Le bunker L479, poste de commandement de la chasse à été transformé en gîte insolite. Un nouvelle fonction qui sera officiellement inaugurée Le 1er février 2020 à 11H30. Avec la présence des historiens qui ont participé
à l’écriture du livre « les Bunkers de Saint Pabu ».
Une visite guidée aura lieu de 12h à 14h par groupe de 15 personnes maximum. Pour obtenir votre invitation : Inscription préalable à l’adresse : bunkers-saint-pabu@orange.fr  en transmettant votre nom/ adresse et votre numéro de téléphone portable.

REQUISITION DES HOTELS

ALAIN FLOCHAlain Floch, est professeur d’allemand en retraite, il effectue des recherches à partir de nombreuses sources qui lui ont  permis d’écrire des ouvrages sur L’occupation allemande.
Au cours de ses recherches aux archives départementales, il a découvert des documents sur Saint Pabu et a proposé de les partager.

 

Il s’agit d’une série sur les réquisitions des maisons et hôtel de Saint PABU. on y apprend que « l’hôtel de la mer » a été réquisitionné le 16/11/1942 pour servir de cantine aux soldats. Il sera détruit le  24 février 1944 ( 6 mois avant la libération de St PABU) pour faire place à la construction d’un bunker d’observation dont le modèle n’a pas été identifié.  L’hôtel « les pins* «  quand à lui a eu plus de chance: il était occupé, mais il fournissait des justificatifs afin de se faire régler les divers « frais d’occupations » que la troupe allemande occasionnait. Ces « notes de frais » étaient validées par la mairie de Saint PABU puis elles étaient réglées par la commandantur.

*Cet hôtel se trouvait au coeur de la position fortifiée RE2.

Au total c’est 4 documents sur ce sujet qui sont disponibles sous conditions comme décrit dans notre rubrique « ressources ».