Points d’appui

   Les allemands ont créé des secteurs et leurs ont donnés des noms de codes. Dans la codification allemande, Saint Pabu est en secteur « Re » en référence à Saint Renan. De l’autre côté de l’Aber c’est le secteur « Av », pour Aber Wrac’h.

Le secteur « Re » ou « R » démarre à Saint Pabu en suivant la côte, et finit à Toulbroch – (Re 309). La station radar de Saint Pabu, qui est en retrait de la côte, portait le numéro « Re 500 ». Chacun de ces secteurs est composé de plusieurs points d’appui. Chaque point d’appui est composé, d’un ou plusieurs bunkers et de positions de campagne protégées par des champs de mines, barbelés et tranchées. Leur mission est d’empêcher toute attaque par la mer.  C’est la succession de ces points d’appui qui composaient le mur de l’atlantique.

Les points d’appui autour de Saint Pabu sont au nombre de 5: 

Ainsi selon la codification Allemande, Re1 correspond à Ganaoc, Re2 à la pointe de Kervigorn, Re3 à Corn ar Gazel, Re4 à la pointe de Corn ar Gazel et Re5 à Herlearc’h . Ce dernier point d’appui à totalement disparu, enfouis sous le sable des dunes.

Carte des points d’appui autour de Saint Pabu:

Vue aerienne st pabu_longueCette carte est volontairement tronquée pour la présentation sur ce site. La légende est fournie avec la carte papier en vente dans la boutique.


Liens vers les autres points d’appui :
Re1 Re2 Re3 Re4 Re5