La carte du camp en 1944

Ci dessous, un extrait de la carte du camp en 1944 ( projection imagée S.C ).
Ces cartes sont une version dessinée qui représente le camp et les points d’appui de Re1 à Re5.  Les cartes ne sont pas à l’échelle et ne peuvent pas être utilisées pour des recherches bunker- archéologique (les bunkers sont tous en propriété privée ).  Pour en savoir plus sur ces cartes, suivez ce lien

carte-re500_grande_copyrightPour en savoir plus sur ces cartes, suivez ce lien


Dans la codification allemande, Saint-PABU est en secteur « Re » en référence du nom de la ville la plus proche (St Renan). De l’autre côté de l’Aber c’est le secteur « Av » (Pour Aber Wrac’h ).

Le secteur « Re » ou « R » démarre à Saint-PABU en suivant la côte, et finit à Toulbroch – (Re309). La station radar de Saint-PABU, qui est en retrait de la côte, porte le numéro « Re 500 ». Chacun de ces secteurs désigne un point d’appui. Chaque point d’appui est composé, d’un ou plusieurs bunkers et de positions de campagne.
L’ensemble est protégé par des champs de mines, barbelés et tranchées. Leur mission est d’empêcher toute attaque par la mer.

Pour en savoir plus sur ces cartes, suivez ce lien

Les points d’appui autour de Saint-PABU sont au nombre de 5 :

vue-aerienne-st-pabu_grande_copyright

Ainsi  selon la codification Allemande, Re1 correspond à Ganaoc, Re2 à la pointe de Kervigorn, Re3 à Corn ar Gazel, Re4 à la pointe de Corn ar Gazel et Re5 à Herlearc’h.

Pour en savoir plus sur ces cartes